Pourquoi « bien » ranger est si difficile

Pourquoi bien ranger est si difficile

Commençons d’abord par nous mettre d’accord sur ce qu’est « bien » ranger.

Bien ranger ?

Il ne s’agit pas de suivre la dernière tendance en matière de pliage du linge, ou savoir faire de jolies piles dans les placards. Heureusement pour cela, les blogueuses rangement et autres chaines Youtube sont là !  Savoir bien ranger, c’est trouver la place exacte qu’un objet devrait avoir pour nous faciliter la vie.

Cette quête d’harmonie prend en compte différents facteurs qu’il est important de connaître :

  • La taille de votre logement
  • Le volume de vos possessions
  • Vos habitudes et manières de vivre
  • Le nombre de personnes de votre foyer 

Il serait illusoire de ne pas en tenir compte. Ou alors vous avez un faible pour Sisyphe et son gros caillou !

Un temps de réflexion indispensable

Les pratiques les plus ordinaires recèlent tout un inconscient social. Elles résultent de normes intériorisées au cours d’un long processus de socialisation (ou de civilisation), de notre apprentissage en somme. C’est l’apprentissage par mimétisme, on fait les choses comme on a vu les autres faire.  

Pierre Bourdieu pensait d’ailleurs que chaque milieu social véhicule et transmet un « habitus » qui lui est propre. Comme un mode de conduite intériorisé qui orienterait nos façons de nous exprimer, de penser et d’agir et donc par extension d’organiser notre vie, notre maison, etc.

Pour caricaturer, on range et organise sa maison en fonction de la manière dont on a été éduqué et dont on a vécu. C’est d’ailleurs ce qui permet à certaines personnes de vivre avec peu d’objets. Car l’attachement au matériel n’a pas été « transmis ». A contrario, l’histoire nous montre que les personnes ayant véçu la dernière guerre mondiale ont une plus forte tendance à l’accumulation (peur du manque). 

Donc pour tout travail de rangement que vous voudriez entreprendre, il vous faudra dénaturaliser ce « naturel habitus », le mettre en lumière et comprendre comment il structure votre comportement. Prenons un exemple : par habitude, convention, mimétisme, comme vous voulez, la plupart d’entre nous rangeons les médicaments dans l’armoire à pharmacie des toilettes. Alors que l’on les prend généralement dans la cuisine. Il serait donc logique de penser que c’est le meilleur endroit pour les stocker.

C’est à cette seule condition que vous pourrez trouver VOTRE meilleure organisation et VOTRE rangement idéal.

Insurmontable ?

Certains vont surement penser que je débloque. Que l’on peut y arriver sans ce diagnostique initial. Oui c’est possible, mais ce sera plus long.

Lisez les forums de rangement, des personnes y partagent leur humeur face au rangement trop long, témoignent de leur échec face au bazar qui revient.

L’avantage d’avoir fait un état des lieux initial est aussi de savoir où l’on va. Question motivation, en général, c’est un plus ! Il permet aussi de cibler les catégories d’objet ou les pièces problématiques ; celles qui pourraient nécessiter l’aide extérieure d’un professionnel de l’organisation.

Vous pourrez mettre en place toutes les solutions du monde, investir dans tous les modèles de boite, vous convertir à toutes les tendances, si cela ne correspond pas à VOTRE problématique, rien n’y fera. Et je sais de quoi je parle, je vis avec un bordélique. 😉 

Rien n’est impossible à un amour audacieux 


Et notre logis, on l’aime ou on apprend à l’aimer en lisant mes articles. 😉  
Donc pas de précipitation, prenez le temps de trouver votre solution, celle qui vous facilitera la vie. 
Pour finir sur une note un chouilla égocentrique et vous inciter à me raconter votre vie, j’ai personnellement fusionné nos dressings et la buanderie. Heureusement, la pièce était assez grande ; ainsi fini les aller-retour aux chambre pour ranger le linge, le linge sale va directement aux paniers, on peut remettre nos fringues préférées dès leur sortie du séchoir.  
 

A vous, dites-moi quel changement a été le plus profitable en termes de facilité du quotidien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *